Sélectionner une page

« La glorieuse incertitude du sport, facteur crétinisant mais unifiant de nos sociétés », écrit Régis Debray dans un de ses derniers livres. L’importance du temps passé à la pratique du sport, ou à sa contemplation, la passion qu’il soulève, l’irrationalité des comportements qu’il engendre, et, bien sûr, sa contamination par les valeurs de l’argent fou incitent à se poser la question de sa place dans nos sociétés, et de l’influence qu’il peut exercer hors de sa sphère, dans beaucoup de domaines de la vie sociale.